LEO

 Le bestiaire dans toute sa force et sa finesse 

 

 

 

 

 

Etre ému, tout commence par là ! (Rodin)

 

Rentrer dans l'instant, ou dans l'éclat d'un regard...

C'est peut-être ça le début des lignes ? C'est même surement ça le début de la sculpture.

Les lignes vont venir de "dedans", autour et.. raconter !

Alors, on se rapproche de l'instant, du regard et la main donne une "histoire" à ce dos qui finit l'émotion.

Tout peut s'écrire. La terre est encre, la main plume ou masse, c'est selon...

Et puis la main, la terre, ça aussi ça pleure, ça raconte.

Parfois même, sans qu'on y prenne garde, ces deux là nous jouent des tours et nous débordent.

Pourquoi montrer cette émotion ? Elle était seule en nous.

Il est trop tard, c'est écrit...

La terre sait tout ! Elle nous connait si bien !

Léo