Bernard LOUEDIN

La précision dans l'imaginaire, le surnaturel, le merveilleux 

 

Bernard LOUEDIN expose en galerie dès 1963, et son travail, immédiatement remarqué, fait l'objet de nombreuses monographies, de films, d'articles de presse et d'acquisitions publiques et privées.

Sa créativité, saluée par la critique, le pousse vers le surréalisme, car doté d'une rigueur et d'une exigence technique inouïe, il s'exprime en sachant créer un univers imaginaire, dans une mise en scène semblant venir de l'enfance.

Ainsi; des vieux bateaux échoués sur le sable deviennent de formidables vaisseaux, des baobabs abritent des phares et des cathédrales, des chevaux conduisent des calèches,...